On déménage : les commandes passées en juin sont en cours d'expédition Voir détails

Éditeurs de BD
Nos univers BD
Catégories BD
Les sorties BD
Éditeurs de MANGA
Nos Univers MANGA
Catégories MANGA
Les sorties MANGA
Boutiques officielles
Éditeur de COMICS
Nos Univers COMICS
Catégories COMICS
Les sorties COMICS
Meilleures Ventes
Éditeurs POP CULTURE
Nos Univers POP CULTURE
Catégories POP CULTURE
Les sorties POP CULTURE
Les sorties
Les offres
FANTASK MOOK – Tome 1

FANTASK MOOK – Tome 1 – FANTASK n°1 : la tentation du mal

Fantask

19,95 

Description

Fantask est une nouvelle revue, un lieu de réflexion, de conversation, d'érudition, sur tous les aspects de la culture populaire, par ceux qui la font, ceux qui la pensent et ceux qui la nourrissent. Vous pourrez y trouver des articles de fonds qui permettent de réfléchir sans pour autant demander des heures de lecture. Des entretiens fleuves qui offrent aux interviewés comme à leur questionneur le temps d'une vraie conversation. Une parution très illustrée qui nous donne le luxe de mélanger productions contemporaines, documents d'archives et iconographie iconique. Des regards très variés, par des personnes qui ne pensent pas la même chose, et qui seront parfois surprises de se retrouver dans les mêmes colonnes. Une parution semestrielle qui nous permet tout à la fois de ne pas être enchaînés à l'actualité tout en restant ancrée dans l'air du temps. Une des particularités de Fantask est d'avoir des numéros monothématiques. Le numéro 2 sera entièrement consacré à la vie sexuelle de nos héros, de Tintin à Superman, en passant par Saint Seiya et Game of Thrones. Quant au numéro 3, il contiendra 240 pages d'analyses, de fictions, et de bandes dessinées sur les liens compliqués et féconds entre complotisme et culture pop. Ce numéro questionne notre fascination pour le mal. L'idée n'est pas – comme c'est trop souvent le cas – de profiter qu'un tueur de masse soit fan de Freddy Kruger pour s'attaquer à la supposé dangerosité des films d'horreur. Non, on se fiche de ce que regardent et lisent les serial killers (quoi que...). Ici, on s'intéresse plutôt à comprendre pourquoi votre gentille petite soeur, elle, adore Ted Bundy et se fascine pour les histoires de true crime ! Et comment Lucifer, dont la seule évocation du nom suffisait à faire trembler des colonies de pilgrim father est aujourd'hui la vedette sexy et hollywoodienne d'une série Netflix. Et pourquoi ce responsable marketing ne cesse-t-il de vous expliquer que mettre une croix gammée en couverture c'est l'assurance de « mieux vendre ». Et encore comment le Joker, psychopathe maquillé, est devenu en l'espace d'un film et de quelques BD cultes, un contre-héros assez cool, et même un symbole de la révolte des petits contre les grands ? Certains tousseront peut-être un peu en découvrant cette collection de démons, de croix gammées, et d'assassins, pour dire le moins. C'est pourtant bien ce qui nourrit constamment la production culturelle et les succès en librairies, au cinéma ou en jeux vidéo. Disons que nous en avons fait ici un concentré ! Et nous sommes très fiers d'avoir réunis tant de noms connus et réputés. Le cinéma est mis à l'honneur avec une interview-réunion de Jodie Foster et d'Anthony Hopkins qui célèbrent les 30 ans du Silence des agneaux, mais aussi avec Tahar Rahim, qui revient entre autres dans le rôle d'un serial killer. La littérature n'est pas en reste avec la présence de Maxime Chattam, de Jeff Lindsay le père de Dexter, de Nicolas d'Estienne d'Orves ou d'Alexandre Kauffmann. Sont aussi présents le théologien Jean-François Colosimo, le sémiologue Français Jost, le sociologue Vincenzo Susca, et tant d'autres.

Fantask est une nouvelle revue, un lieu de réflexion, de conversation, d'érudition, sur tous les aspects de la culture populaire, par ceux qui la font, ceux qui la pensent et ceux qui la nourrissent. Vous pourrez y trouver des articles de fonds qui permettent de réfléchir sans pour autant demander des heures de lecture. Des entretiens fleuves qui offrent aux interviewés comme à leur questionneur le temps d'une vraie conversation. Une parution très illustrée qui nous donne le luxe de mélanger productions contemporaines, documents d'archives et iconographie iconique. Des regards très variés, par des personnes qui ne pensent pas la même chose, et qui seront parfois surprises de se retrouver dans les mêmes colonnes. Une parution semestrielle qui nous permet tout à la fois de ne pas être enchaînés à l'actualité tout en restant ancrée dans l'air du temps. Une des particularités de Fantask est d'avoir des numéros monothématiques. Le numéro 2 sera entièrement consacré à la vie sexuelle de nos héros, de Tintin à Superman, en passant par Saint Seiya et Game of Thrones. Quant au numéro 3, il contiendra 240 pages d'analyses, de fictions, et de bandes dessinées sur les liens compliqués et féconds entre complotisme et culture pop. Ce numéro questionne notre fascination pour le mal. L'idée n'est pas – comme c'est trop souvent le cas – de profiter qu'un tueur de masse soit fan de Freddy Kruger pour s'attaquer à la supposé dangerosité des films d'horreur. Non, on se fiche de ce que regardent et lisent les serial killers (quoi que...). Ici, on s'intéresse plutôt à comprendre pourquoi votre gentille petite soeur, elle, adore Ted Bundy et se fascine pour les histoires de true crime ! Et comment Lucifer, dont la seule évocation du nom suffisait à faire trembler des colonies de pilgrim father est aujourd'hui la vedette sexy et hollywoodienne d'une série Netflix. Et pourquoi ce responsable marketing ne cesse-t-il de vous expliquer que mettre une croix gammée en couverture c'est l'assurance de « mieux vendre ». Et encore comment le Joker, psychopathe maquillé, est devenu en l'espace d'un film et de quelques BD cultes, un contre-héros assez cool, et même un symbole de la révolte des petits contre les grands ? Certains tousseront peut-être un peu en découvrant cette collection de démons, de croix gammées, et d'assassins, pour dire le moins. C'est pourtant bien ce qui nourrit constamment la production culturelle et les succès en librairies, au cinéma ou en jeux vidéo. Disons que nous en avons fait ici un concentré ! Et nous sommes très fiers d'avoir réunis tant de noms connus et réputés. Le cinéma est mis à l'honneur avec une interview-réunion de Jodie Foster et d'Anthony Hopkins qui célèbrent les 30 ans du Silence des agneaux, mais aussi avec Tahar Rahim, qui revient entre autres dans le rôle d'un serial killer. La littérature n'est pas en reste avec la présence de Maxime Chattam, de Jeff Lindsay le père de Dexter, de Nicolas d'Estienne d'Orves ou d'Alexandre Kauffmann. Sont aussi présents le théologien Jean-François Colosimo, le sémiologue Français Jost, le sociologue Vincenzo Susca, et tant d'autres.

Détails techniques

  • Auteur : Collectif
  • Largeur (mm) : 200
  • Hauteur (mm) : 270
  • Nombre de pages : 248
  • Sens de lecture : européen
  • EAN : 9782374940267
  • Date de sortie : 28/05/2021

Entrepôt : Belgique

Nos recommandations