On déménage : les commandes passées en juin sont en cours d'expédition Voir détails

Éditeurs de BD
Nos univers BD
Catégories BD
Les sorties BD
Éditeurs de MANGA
Nos Univers MANGA
Catégories MANGA
Les sorties MANGA
Boutiques officielles
Éditeur de COMICS
Nos Univers COMICS
Catégories COMICS
Les sorties COMICS
Meilleures Ventes
Éditeurs POP CULTURE
Nos Univers POP CULTURE
Catégories POP CULTURE
Les sorties POP CULTURE
Les sorties
Les offres
On l'appelait Bebeto
À paraître le 23/08/2024

On l'appelait Bebeto

Dargaud Benelux

24,00 

Description

À Sant Pere, dans les années 90, tout semble figé. On rêve de la grouillante et inconnue Barcelone, inatteignable, et pourtant à quinze minutes en train seulement. Les gamins du quartier vivent dehors et égrènent le temps en courant derrière un ballon sur les terrains. Dans quelques années - ils savent qu'ils n'y échapperont pas - , ils viendront grossir les rangs des usines et des entrepôts de la zone industrielle. Ce qui ne les empêche pas de rêver, pour le moment, vibrant lors des matchs des vacances ou devant le Tour de France. Cette année-là, alors qu'Indurain montre des faiblesses pendant sa course, Carlos, 12 ans, rencontre Bebeto, un adolescent au corps étrange, disproportionné, maladroit. Tout le monde l'appelle comme ça, sans connaître son véritable nom. Pourquoi semble-t-il être bloqué à une étape de la vie qu'il aurait dû fuir depuis longtemps ? Carlos, comme les autres, n'essaye pas vraiment de le comprendre, trop pressé de quitter le monde de l'enfance pour entrer dans celui des adultes. Pourtant, cette amitié étrange et fugace pourrait bien être de celles qui changent tout. Ce sont ses souvenirs de jeunesse qui ont inspiré à Javi Rey l'histoire d'On l'appelait Bebeto, son premier roman graphique en tant qu'auteur complet. Mais ce récit est avant tout une fiction personnelle, singulière et lumineuse.

À Sant Pere, dans les années 90, tout semble figé. On rêve de la grouillante et inconnue Barcelone, inatteignable, et pourtant à quinze minutes en train seulement. Les gamins du quartier vivent dehors et égrènent le temps en courant derrière un ballon sur les terrains. Dans quelques années - ils savent qu'ils n'y échapperont pas - , ils viendront grossir les rangs des usines et des entrepôts de la zone industrielle. Ce qui ne les empêche pas de rêver, pour le moment, vibrant lors des matchs des vacances ou devant le Tour de France. Cette année-là, alors qu'Indurain montre des faiblesses pendant sa course, Carlos, 12 ans, rencontre Bebeto, un adolescent au corps étrange, disproportionné, maladroit. Tout le monde l'appelle comme ça, sans connaître son véritable nom. Pourquoi semble-t-il être bloqué à une étape de la vie qu'il aurait dû fuir depuis longtemps ? Carlos, comme les autres, n'essaye pas vraiment de le comprendre, trop pressé de quitter le monde de l'enfance pour entrer dans celui des adultes. Pourtant, cette amitié étrange et fugace pourrait bien être de celles qui changent tout. Ce sont ses souvenirs de jeunesse qui ont inspiré à Javi Rey l'histoire d'On l'appelait Bebeto, son premier roman graphique en tant qu'auteur complet. Mais ce récit est avant tout une fiction personnelle, singulière et lumineuse.

Détails techniques

  • Couleurs : Javi Rey
  • Dessin : Javi Rey
  • Scénario : Javi Rey
  • Largeur (mm) : 220
  • Hauteur (mm) : 278
  • Nombre de pages : 144
  • Épaisseur (mm) : 18
  • Sens de lecture : européen
  • EAN : 9782505122579
  • Date de sortie : 23/08/2024

Entrepôt : Belgique

Nos recommandations