C.R.S = Détresse – Tome 5 – Le Dernier Rang part: Livres BD par Achdé, Lunven chez Dargaud

On déménage : les commandes passées après le 15 mai seront expédiées en juin Voir détails

Éditeurs de BD
Nos univers BD
Catégories BD
Les sorties BD
Éditeurs de MANGA
Nos Univers MANGA
Catégories MANGA
Les sorties MANGA
Boutiques officielles
Éditeur de COMICS
Nos Univers COMICS
Catégories COMICS
Les sorties COMICS
Meilleures Ventes
Éditeurs POP CULTURE
Nos Univers POP CULTURE
Catégories POP CULTURE
Les sorties POP CULTURE
Les sorties
Les offres
C.R.S = Détresse – Tome 5
Rupture de stock

C.R.S = Détresse – Tome 5 – Le Dernier Rang part

Dargaud

11,95 

 Article en rupture de stock

Description

Vingt-cinq ans de manifs, trois ans de gloire dans une série BD vedette : revoilà Eugène Lacrymo, CRS de son état et néanmoins papa d'un dénommé Gédéon, post-grunge-techno-rap de son état. L'ennemi n°1 du CRS, c'est la varice, à cause de la station debout prolongée - surtout quand le manifestant ne vient que le lendemain... Un autre danger, c'est le rhume, le nez qui coule dans le masque à gaz, la visière baissée, l'incapacité de se moucher et, donc, l'effet aquarium et la noyade... Mais le seul truc qui arrive à démolir vraiment Eugène, c'est l'ingestion massive de chipolatas. Ça lui donne des cauchemars : il voit sa matraque toute terne et moche parce qu'elle a été lavée avec une poudre quelconque au lieu d'être lavée avec Berzil... Ajoutez à ça le père Machin qui a abattu sa Toinette, l'a découpée en steaks et l'a livrée à la caserne des CRS sans prévenir qu'elle était folle - il appelle ça la guerre bactériologique - et vous aurez une idée de l'ambiance qui règne chez nos vaillants défenseurs de l'ordre.

Vingt-cinq ans de manifs, trois ans de gloire dans une série BD vedette : revoilà Eugène Lacrymo, CRS de son état et néanmoins papa d'un dénommé Gédéon, post-grunge-techno-rap de son état. L'ennemi n°1 du CRS, c'est la varice, à cause de la station debout prolongée - surtout quand le manifestant ne vient que le lendemain... Un autre danger, c'est le rhume, le nez qui coule dans le masque à gaz, la visière baissée, l'incapacité de se moucher et, donc, l'effet aquarium et la noyade... Mais le seul truc qui arrive à démolir vraiment Eugène, c'est l'ingestion massive de chipolatas. Ça lui donne des cauchemars : il voit sa matraque toute terne et moche parce qu'elle a été lavée avec une poudre quelconque au lieu d'être lavée avec Berzil... Ajoutez à ça le père Machin qui a abattu sa Toinette, l'a découpée en steaks et l'a livrée à la caserne des CRS sans prévenir qu'elle était folle - il appelle ça la guerre bactériologique - et vous aurez une idée de l'ambiance qui règne chez nos vaillants défenseurs de l'ordre.

Détails techniques

  • Scénario : Achdé
  • Dessin : Achdé
  • Couleurs : Lunven
  • Colorisation : Couleur
  • Largeur (mm) : 228
  • Hauteur (mm) : 298
  • Nombre de pages : 46
  • Épaisseur (mm) : 9
  • Sens de lecture : européen
  • EAN : 9782205045314
  • Date de sortie : 05/04/1997

Entrepôt : Belgique

Nos recommandations