On déménage : les commandes passées en juin sont en cours d'expédition Voir détails

Éditeurs de BD
Nos univers BD
Catégories BD
Les sorties BD
Éditeurs de MANGA
Nos Univers MANGA
Catégories MANGA
Les sorties MANGA
Boutiques officielles
Éditeur de COMICS
Nos Univers COMICS
Catégories COMICS
Les sorties COMICS
Meilleures Ventes
Éditeurs POP CULTURE
Nos Univers POP CULTURE
Catégories POP CULTURE
Les sorties POP CULTURE
Les sorties
Les offres
L’oreille murale enregistreuse géante - Gaston Lagaffe - Collection Boîte - principal L’oreille murale enregistreuse géante - Gaston Lagaffe - Collection Boîte - secondaire-1 L’oreille murale enregistreuse géante - Gaston Lagaffe - Collection Boîte - secondaire-2 L’oreille murale enregistreuse géante - Gaston Lagaffe - Collection Boîte - secondaire-3
  • L’oreille murale enregistreuse géante - Gaston Lagaffe - Collection Boîte - principal
  • L’oreille murale enregistreuse géante - Gaston Lagaffe - Collection Boîte - secondaire-1
  • L’oreille murale enregistreuse géante - Gaston Lagaffe - Collection Boîte - secondaire-2
  • L’oreille murale enregistreuse géante - Gaston Lagaffe - Collection Boîte - secondaire-3

L’oreille murale enregistreuse géante - Gaston Lagaffe - Collection Boîte

Pixi

120,00 


Collector !
1 exemplaire(s) max par commande

Description

« Les murs ont des oreilles » 

Cette expression apparue au XVIIe siècle signifie qu’il faut faire attention à ce qu’on dit quand on parle car on peut être écouté à notre insu. 

Franquin s’amuse beaucoup avec ce proverbe dans un gag que l’on peut retrouver dans l’album Le géant de la gaffe, page 41 (planche 703). Gaston adore inventer de nouvelles choses. Ses inventions sont rarement utiles et rarement efficaces mais elles sont très nombreuses (plus de 300 inventions en tout !). Dans ce gag, Lagaffe se convertit en artiste et invente le mur-oreille. Son œuvre, une gigantesque oreille en plâtre travaillé sur armature scellée, se veut critique de la société et plus particulièrement de l’espionnage commercial. L’oreille est assez réaliste et est même agrémentée de petits poils qui lui donnent tout son charme. 

Prunelle, de son côté, n’apprécie pas beaucoup l’invention de Gaston : d’une part parce qu’elle n’est pas du tout à son goût et d’autre part parce que Gaston a probablement pris beaucoup de temps pour la réaliser, temps qu’il n’a donc pas passé à travailler. Prunelle décide de retourner l’invention de Gaston contre lui en cachant un enregistreur dans l’oreille pour le surveiller. Gaston ne peut plus cacher qu’il a passé sa journée à faire la sieste, ses ronflements en témoignent. 

Finalement, L’oreille murale enregistreuse géante peut être considérée comme étant l’une des rares création en collaboration de Gaston et Prunelle, même si ce n'était pas l'intention de départ. 

Franquin est mentionné dans ce gag comme étant celui qui a dessiné l’oreille, d’après l’oreille gauche de Gaston Lagaffe. Prunelle se permet d’ailleurs de dire du dessinateur qu’il se "complaît dans la monstruosité". 

Tirage limité à 300 exemplaires avec certificat d'authenticité numéroté.

« Les murs ont des oreilles » 

Cette expression apparue au XVIIe siècle signifie qu’il faut faire attention à ce qu’on dit quand on parle car on peut être écouté à notre insu. 

Franquin s’amuse beaucoup avec ce proverbe dans un gag que l’on peut retrouver dans l’album Le géant de la gaffe, page 41 (planche 703). Gaston adore inventer de nouvelles choses. Ses inventions sont rarement utiles et rarement efficaces mais elles sont très nombreuses (plus de 300 inventions en tout !). Dans ce gag, Lagaffe se convertit en artiste et invente le mur-oreille. Son œuvre, une gigantesque oreille en plâtre travaillé sur armature scellée, se veut critique de la société et plus particulièrement de l’espionnage commercial. L’oreille est assez réaliste et est même agrémentée de petits poils qui lui donnent tout son charme. 

Prunelle, de son côté, n’apprécie pas beaucoup l’invention de Gaston : d’une part parce qu’elle n’est pas du tout à son goût et d’autre part parce que Gaston a probablement pris beaucoup de temps pour la réaliser, temps qu’il n’a donc pas passé à travailler. Prunelle décide de retourner l’invention de Gaston contre lui en cachant un enregistreur dans l’oreille pour le surveiller. Gaston ne peut plus cacher qu’il a passé sa journée à faire la sieste, ses ronflements en témoignent. 

Finalement, L’oreille murale enregistreuse géante peut être considérée comme étant l’une des rares création en collaboration de Gaston et Prunelle, même si ce n'était pas l'intention de départ. 

Franquin est mentionné dans ce gag comme étant celui qui a dessiné l’oreille, d’après l’oreille gauche de Gaston Lagaffe. Prunelle se permet d’ailleurs de dire du dessinateur qu’il se "complaît dans la monstruosité". 

Tirage limité à 300 exemplaires avec certificat d'authenticité numéroté.

Détails techniques

D'après l'univers de Gaston Lagaffe par Franquin. 
Matière : Métal et bois Référence : 6590 Boîte en carton, oreille en résine et Gaston en métal
Collection les boîtes décors des inventions de Gaston Lagaffe. D'après Gaffes à gogo page 41. 
Tirage limité à 300 exemplaires avec certificat d'authenticité numéroté.

  • Matière : Métal
  • EAN : 3521320065908
  • Date de sortie : 15/06/2020

Entrepôt : Belgique

Nos recommandations