Idées Noires de Franquin 36 - Impression sur Aluminium: Plaques décoratives Geek chez Le petit reporter à l’achat dans la série Marsu Productions sur 9ᵉ Store

Types d’articles BD

Univers BD

Genres BD

Catégories BD

Types d’articles Manga

Univers Manga

Genres Manga

Catégories Manga

Types d’articles Comics

Univers Comics

Genres Comics

Catégories Comics

Types d’articles Geek

Univers Geek

Genres Geek

Catégories Geek

  • Idées Noires de Franquin 36 - Impression sur Aluminium - principal
  • Idées Noires de Franquin 36 - Impression sur Aluminium - secondaire-1
  • Idées Noires de Franquin 36 - Impression sur Aluminium - principal
  • Idées Noires de Franquin 36 - Impression sur Aluminium - secondaire-1

Idées Noires de Franquin 36 - Impression sur Aluminium

Le petit reporter

L'impression est réalisée sur plaque en aluminium, avec des encres infusées dans différentes couches de vernis. L'image utilisée est un fac-similé de l'original sur lequel on peut encore observer des traits au crayon et des notes. Chaque tirage est livré dans un cadre noir professionnel e-Xhibit en aluminium d'une profondeur de 25mm et est doté d'un système d'accrochage. 


L'idée noire numéro 36 raconte l'histoire de Carlos, un ouvrier Portugais qui manie le marteau piqueur depuis plus de vingt ans. À cause des vibrations, il tremble tout le temps, ce qui le rend très malheureux. Pour se changer les idées, il aime observer les oiseaux. Un jour il emmène son neveu pour les lui faire découvrir. Tout se passe bien jusqu'à ce qu'ils croisent le chemin d'un Pivert qui lui rappelle le bruit de son marteau piqueur... 

Franquin commence les Idées Noires en 1977, alors qu'il est en pleine dépression. Ces gags sont réalisés uniquement à l'encre noire, avec un trait assez sombre et un effet proche de la gravure bien que le style de dessin reste franco-belge et humoristique. Il est parfois aidé d'autres auteurs pour le scénario comme par exemple Yvan Delporte, Luce Degotte, Marcel Gotlib ou encore Roba 

Les idées Noires sont des histoires en une page avec un humour noir, assez grinçant, qui critiquent la société et la psychologie humaine. Franquin s'attaque particulièrement aux facettes négatives de l'homme : sa violence, son avarice, sa cruauté etc. Il n'hésite pas aussi à parler de sujets qui lui tiennent à coeur tels que : la chasse, l'armée, les sportifs etc. c'est-à-dire, comme le dit Paul Gravett, les « institutions porteuses de règles contraignantes ». Contrairement à ses BD tout public (Gaston, Spirou etc.) il n'hésite pas, dans son dessin comme dans son texte, à être très cru.

Tirage limité à 8 exemplaires avec certificat d'authenticité numéroté.

L'impression est réalisée sur plaque en aluminium, avec des encres infusées dans différentes couches de vernis. L'image utilisée est un fac-similé de l'original sur lequel on peut encore observer des traits au crayon et des notes. Chaque tirage est livré dans un cadre noir professionnel e-Xhibit en aluminium d'une profondeur de 25mm et est doté d'un système d'accrochage. 


L'idée noire numéro 36 raconte l'histoire de Carlos, un ouvrier Portugais qui manie le marteau piqueur depuis plus de vingt ans. À cause des vibrations, il tremble tout le temps, ce qui le rend très malheureux. Pour se changer les idées, il aime observer les oiseaux. Un jour il emmène son neveu pour les lui faire découvrir. Tout se passe bien jusqu'à ce qu'ils croisent le chemin d'un Pivert qui lui rappelle le bruit de son marteau piqueur... 

Franquin commence les Idées Noires en 1977, alors qu'il est en pleine dépression. Ces gags sont réalisés uniquement à l'encre noire, avec un trait assez sombre et un effet proche de la gravure bien que le style de dessin reste franco-belge et humoristique. Il est parfois aidé d'autres auteurs pour le scénario comme par exemple Yvan Delporte, Luce Degotte, Marcel Gotlib ou encore Roba 

Les idées Noires sont des histoires en une page avec un humour noir, assez grinçant, qui critiquent la société et la psychologie humaine. Franquin s'attaque particulièrement aux facettes négatives de l'homme : sa violence, son avarice, sa cruauté etc. Il n'hésite pas aussi à parler de sujets qui lui tiennent à coeur tels que : la chasse, l'armée, les sportifs etc. c'est-à-dire, comme le dit Paul Gravett, les « institutions porteuses de règles contraignantes ». Contrairement à ses BD tout public (Gaston, Spirou etc.) il n'hésite pas, dans son dessin comme dans son texte, à être très cru.

Tirage limité à 8 exemplaires avec certificat d'authenticité numéroté.

950,00 


Collector

D'après l'univers des Idées Noires de Franquin. 
Format : 55 x 70 cm Éditeur : Le Petit Reporter Technologie utilisée : Chromaluxe. 
Les encres sont infusées dans différentes couches de vernis recouvrant le panneau en aluminium. 
Chaque tirage est placé dans un cadre professionnel e-Xhibit en aluminium d'une profondeur de 25mm et est doté d'un système d'accrochage. 
D'après l'idée noire numéro 36. 
Cette collection est composée de 4 idées noires : 36, 43, 51 et 62. 
Tirage limité à 8 exemplaires avec certificat d'authenticité numéroté.
ATTENTION : Compter 2 à 3 semaines pour la livraison.

  • Largeur (mm) : 550
  • Hauteur (mm) : 700
  • Épaisseur (mm) : 25
  • EAN : 3701234102191
  • Date de sortie : 11/10/2019

Entrepôt : Fabricant (Le petit reporter)

Nos recommandations