On déménage : les commandes passées en juin sont en cours d'expédition Voir détails

Éditeurs de BD
Nos univers BD
Catégories BD
Les sorties BD
Éditeurs de MANGA
Nos Univers MANGA
Catégories MANGA
Les sorties MANGA
Boutiques officielles
Éditeur de COMICS
Nos Univers COMICS
Catégories COMICS
Les sorties COMICS
Meilleures Ventes
Éditeurs POP CULTURE
Nos Univers POP CULTURE
Catégories POP CULTURE
Les sorties POP CULTURE
Les sorties
Les offres
Longtarin et le robot scieur de parcmètre - Gaston - Pixi Origines - principal Longtarin et le robot scieur de parcmètre - Gaston - Pixi Origines - secondaire-1 Longtarin et le robot scieur de parcmètre - Gaston - Pixi Origines - secondaire-2 Longtarin et le robot scieur de parcmètre - Gaston - Pixi Origines - secondaire-3
  • Longtarin et le robot scieur de parcmètre - Gaston - Pixi Origines - principal
  • Longtarin et le robot scieur de parcmètre - Gaston - Pixi Origines - secondaire-1
  • Longtarin et le robot scieur de parcmètre - Gaston - Pixi Origines - secondaire-2
  • Longtarin et le robot scieur de parcmètre - Gaston - Pixi Origines - secondaire-3

Longtarin et le robot scieur de parcmètre - Gaston - Pixi Origines

Pixi

90,00 


Collector !
1 exemplaire(s) max par commande

Description

L’agent Longtarin s’est régulièrement frotté aux inventions de Gaston Lagaffe. Gaston a en effet souvent utilisé son imagination pour échapper aux stationnements interdits ou aux parcmètres. Parfois aussi, son ingéniosité a pour simple but d’embêter le policier. D’autres fois encore, Longtarin se retrouve mêlé aux gaffes de Gaston par accident. 


Cette fois-ci c’est loin d’être un accident puisque Gaston a décidé de façon tout à fait intentionnelle de fabriquer ce robot scieur, et donc d’aller détruire les précieux parcmètres que l’agent est censé surveiller. Le robot scieur de parcmètres, ou le Castor, comme l’appelle Gaston, apparaît dans l’album La saga des gaffes, page 35. Le robot n’est pas actif très longtemps, il est vite arrêté par l’agent Longtarin (vite, mais avec beaucoup de difficulté). 
Gaston et ses amis, Jules de chez Smith en face et la secrétaire d’Yves Lebrac (qui n’a pas de nom car Franquin lui en avait trouvé un mais a oublié de le noter) commandent la machine depuis la rédaction de Dupuis, afin de ne pas se faire repérer. Mais Longtarin n’est pas dupe. Depuis le temps, il est habitué à Lagaffe et sait reconnaître sa signature. 

Même si l’agent Longtarin a confisqué leur nouvelle invention, Gaston et ses amis s’en remettent assez rapidement. Ils construisent aussitôt une nouvelle machine : Un petit chien robot qui va uriner sur les parcmètres. Le liquide semble faire fondre le métal et dissout les parcmètres. Cette fois Longtarin n’a pas vraiment envie de se frotter à la nouvelle invention. Il décide donc de détourner discrètement le regard. 
Une fois de plus, Gaston s’en sort indemne. Pauvre Longtarin, la vie n’est pas facile quand on doit continuellement faire face à Gaston Lagaffe… 

Une superbe figurine qui vient s’ajouter à la collection des inventions de Gaston ! 

Tirage limité à 300 exemplaires.

L’agent Longtarin s’est régulièrement frotté aux inventions de Gaston Lagaffe. Gaston a en effet souvent utilisé son imagination pour échapper aux stationnements interdits ou aux parcmètres. Parfois aussi, son ingéniosité a pour simple but d’embêter le policier. D’autres fois encore, Longtarin se retrouve mêlé aux gaffes de Gaston par accident. 


Cette fois-ci c’est loin d’être un accident puisque Gaston a décidé de façon tout à fait intentionnelle de fabriquer ce robot scieur, et donc d’aller détruire les précieux parcmètres que l’agent est censé surveiller. Le robot scieur de parcmètres, ou le Castor, comme l’appelle Gaston, apparaît dans l’album La saga des gaffes, page 35. Le robot n’est pas actif très longtemps, il est vite arrêté par l’agent Longtarin (vite, mais avec beaucoup de difficulté). 
Gaston et ses amis, Jules de chez Smith en face et la secrétaire d’Yves Lebrac (qui n’a pas de nom car Franquin lui en avait trouvé un mais a oublié de le noter) commandent la machine depuis la rédaction de Dupuis, afin de ne pas se faire repérer. Mais Longtarin n’est pas dupe. Depuis le temps, il est habitué à Lagaffe et sait reconnaître sa signature. 

Même si l’agent Longtarin a confisqué leur nouvelle invention, Gaston et ses amis s’en remettent assez rapidement. Ils construisent aussitôt une nouvelle machine : Un petit chien robot qui va uriner sur les parcmètres. Le liquide semble faire fondre le métal et dissout les parcmètres. Cette fois Longtarin n’a pas vraiment envie de se frotter à la nouvelle invention. Il décide donc de détourner discrètement le regard. 
Une fois de plus, Gaston s’en sort indemne. Pauvre Longtarin, la vie n’est pas facile quand on doit continuellement faire face à Gaston Lagaffe… 

Une superbe figurine qui vient s’ajouter à la collection des inventions de Gaston ! 

Tirage limité à 300 exemplaires.

Détails techniques

D'après l'univers de Gaston Lagaffe par Franquin. 
Taille : 6,5 cm Matière : Métal Référence : 6585 
Collection des inventions de Gaston D'après La saga des gaffes page 35. 
Tirage limité à 300 exemplaires.

  • Hauteur (mm) : 65
  • Matière : Métal
  • EAN : 3521320065854
  • Date de sortie : 15/01/2020

Entrepôt : Belgique

Nos recommandations